...

Le malus en cas de victime de vandalisme

En tant que victime d’un acte de vandalisme sur votre véhicule, vous n’aurez pas de malus sur votre assurance auto. Le vandalisme est considéré comme un sinistre fortuit et n’entraîne donc pas de pénalités dans le calcul du bonus-malus.

Cependant, dans la plupart des cas, si votre véhicule est assuré tous risques, vous devrez quand même payer la franchise dommage associée à votre contrat.

Acte de vandalisme sur une voiture

L’acte de vandalisme sur une voiture implique sa destruction ou sa dégradation intentionnelle par un individu tiers. Cet acte peut être gratuit ou avoir pour but de causer des dommages financiers au propriétaire du véhicule.

Les actions suivantes sont considérées comme des actes de vandalisme :

  1. Crevaison d’un pneu : Il s’agit de percer intentionnellement un pneu du véhicule.
  2. Rayures sur la carrosserie ou une portière : Des marques de rayures sont faites délibérément sur la carrosserie ou une des portières.
  3. Arrachage d’un rétroviseur : Un tiers retire violemment le rétroviseur de la voiture.
  4. Bris d’un phare : Un phare est volontairement cassé, le rendant inutilisable.
  5. Vitre volontairement cassée : Une ou plusieurs vitres sont délibérément brisées.
  6. Tag ou graffiti sur le véhicule : Des inscriptions ou dessins sont réalisés à dessein sur le véhicule.

Quelle différence entre bris de glace et vandalisme ?

Ces deux situations ne sont pas couvertes par les mêmes garanties :

  1. La garantie vandalisme ne prend en charge que les vitres intentionnellement brisées par un tiers, tandis que la garantie bris de glace peut être activée en cas de bris de vitre involontaire.
  2. La garantie bris de glace ne couvre que les éléments vitrés, excluant les autres types de dégradations. Si votre voiture a subi à la fois un bris de vitre et d’autres dommages, il est préférable d’activer la garantie vandalisme.

Les exclusions générales de garantie

En général, la garantie vandalisme ne s’applique pas dans les cas suivants :

  1. Si la voiture était restée ouverte.
  2. Si les clés ont été laissées sur le contact.
  3. Si vous n’avez pas pris les mesures de sécurité imposées par votre assureur.

Comment fonctionne l’assurance en cas de vandalisme ?

L’assurance automobile couvre généralement les dommages causés par le vandalisme, à condition que vous ayez souscrit une assurance tous risques.

Dans ce cas, vous serez indemnisé pour les réparations nécessaires à votre véhicule. Toutefois, il est important de noter que vous devrez payer une franchise, qui est une somme d’argent que vous devrez débourser avant que l’assurance ne prenne effet. Le montant de la franchise peut varier en fonction de votre contrat d’assurance.

Souscrire à une assurance tous risques pour une protection complète

L’une des premières mesures à prendre pour éviter de payer une franchise en cas de vandalisme est de souscrire à une assurance tous risques. Ce type d’assurance offre une protection plus étendue que l’assurance au tiers, en couvrant également les dommages causés par des actes de vandalisme. Bien que l’assurance tous risques puisse être plus coûteuse, elle peut vous éviter de supporter les frais de réparation en cas de vandalisme.

Signaler immédiatement le vandalisme à la police pour une preuve officielle

En cas de vandalisme sur votre voiture, il est crucial de signaler l’incident à la police dès que possible. En fournissant un rapport de police, vous aurez une preuve officielle des dommages causés, ce qui peut être utile lors de la déclaration auprès de votre compagnie d’assurance. Assurez-vous d’obtenir une copie du rapport de police pour pouvoir le fournir à votre assureur si nécessaire.

Prendre des photos des dommages pour une preuve visuelle

Avant de faire réparer les dommages causés par le vandalisme, prenez des photos détaillées des rayures, des vitres cassées ou de tout autre dommage visible sur votre véhicule. Ces photos serviront de preuve supplémentaire pour votre assurance, car elles documentent clairement l’étendue des dégâts. Veillez à prendre des photos sous différents angles et à conserver les fichiers numériques en lieu sûr.

Contacter votre compagnie d’assurance pour entamer le processus de réclamation

Une fois que vous avez signalé le vandalisme à la police et pris des photos des dommages, il est temps de contacter votre compagnie d’assurance. Informez-les de l’incident et fournissez-leur tous les détails pertinents, y compris le rapport de police et les photos des dommages. Votre assureur vous guidera à travers le processus de réclamation et vous indiquera les étapes à suivre pour éviter de payer une franchise élevée.

Examiner attentivement votre contrat d’assurance pour connaître vos droits

Avant de déposer une réclamation pour le vandalisme de votre voiture, prenez le temps de lire attentivement votre contrat d’assurance. Familiarisez-vous avec les termes et les conditions de la police, notamment en ce qui concerne la couverture des actes de vandalisme.

Certains contrats d’assurance peuvent comporter des exclusions spécifiques ou des limitations de couverture pour les dommages causés par le vandalisme. Si vous avez des questions

Comment prévenir le vandalisme de voiture?

Bien qu’il soit impossible de prévenir à 100% le vandalisme de voiture, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour réduire les risques. Voici quelques conseils utiles :

  1. Choisissez des lieux de stationnement sûrs : Optez pour des parkings bien éclairés, surveillés par des caméras de sécurité ou proches d’endroits fréquentés.
  2. Installez un système de sécurité : Équipez votre voiture d’un système d’alarme, d’un dispositif antivol et d’une caméra de tableau de bord pour dissuader les vandales potentiels.
  3. Cachez vos objets de valeur : Ne laissez pas d’objets de valeur à la vue à l’intérieur de votre véhicule, car cela peut attirer l’attention des voleurs.
  4. Verrouillez toujours votre voiture : Même pour de courtes périodes, assurez-vous de verrouiller votre véhicule et de fermer les fenêtres.
  5. Faites preuve de vigilance dans les zones à risque : Dans les quartiers connus pour leur taux de vandalisme élevé,