Acs mutuelle

Selon votre niveau de revenus, l’Assurance Maladie Obligatoire peut vous octroyer une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé.

L’aide se traduit par une attestation-chèque pour chaque membre du foyer. Ce document permet de réduire le montant de la cotisation annuelle de votre mutuelle santé labellisée. Mais l’ACS ouvre d’autres avantages comme le bénéfice des tarifs médicaux sans dépassement d’honoraires, quel que soit le médecin choisi, et la dispense d’avance des frais pris en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire.

Je compare les offres

Comment fonctionne l’ACS ?

L’ACS (aide au paiement d’une complémentaire santé) est une aide financière destinée à aider les personnes à faibles revenus à souscrire une complémentaire santé, c’est-à-dire une assurance qui couvre les frais de santé non pris en charge par la Sécurité sociale.

Pour bénéficier de l’ACS, il faut remplir certaines conditions de ressources et de situation. Si vous êtes éligible, vous pouvez demander l’ACS auprès de votre caisse d’assurance maladie ou en ligne sur le site ameli.fr.

Une fois votre demande acceptée, vous recevrez une attestation d’ACS qui vous permettra de souscrire une complémentaire santé à un tarif préférentiel auprès d’un organisme d’assurance ou d’un assureur conventionné. L’ACS peut couvrir jusqu’à 65 % du montant de la complémentaire santé, mais le montant exact dépend de votre situation personnelle et de votre niveau de revenus.

Il est important de noter que l’ACS n’est pas une assurance santé en elle-même, mais une aide financière pour vous aider à souscrire une complémentaire santé.

Vous devrez donc choisir une complémentaire santé qui convient à vos besoins et à votre budget, et la souscrire auprès d’un assureur ou d’un organisme d’assurance conventionné.

Acs mutuelle et surcomplémentaire

Pour que le bénéficie de l’aide à la complémentaire santé ne vous prive pas d’une couverture de qualité L’ACS mutuelle et surcomplémentaire peuvent se compléter utilement.

En tant que bénéficiaire de l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS), vous avez l’obligation de souscrire une complémentaire santé «labellisée» auprès d’un organisme habilité.

Par ailleurs, les garanties sont limitées sur certains postes. L’hospitalisation, dépassements d’honoraires, optique, dentaire.

SANTÉ SURCO ACS, surcomplémentaire santé, vous permet de bénéficier d’une couverture renforcée avec 2 niveaux au choix.

L’ ACS mutuelle n’offre que des garanties limités boostez vos garanties avec une surcomplémentaire ACS.

Pour bénéficier de l’Aide à la Complémentaire Santé, les assurés doivent souscrire un contrat complémentaire ACS auprès d’un organisme habilité.

Ces contrats sont réglementés et offrent des garanties limitées sur certains postes :

  • Pharmacie : pas de prise en charge des vignettes oranges (remboursées à 15% par l’Assurance Maladie)
  • Hospitalisation : pas de prise en charge de la chambre particulière, des frais d’accompagnement pour les enfants
  • Hospitalisation et soins de ville : pas de prise en charge des dépassements d’honoraires
  • Dentaire : pas de prise en charge des implants
  • Optique : garanties limitées

Des garanties de qualité sur les postes essentiels

  • Remboursement des médicaments à vignettes oranges (15%)
  • Prise en charge des dépassements d’honoraires et de la chambre particulière
  • Dentaire avec un forfait implant
  • L’optique et un forfait complémentaire

Profitez également de garanties additionnelles exclusives

  • Médecines douces : jusqu’à 3 consultations par an
  • Jusqu’à 750€ versés en cas de diagnostic de maladie redoutée (cancer, AVC, infarctus…)
  • Maternité ou adoption forfait jusqu’à 250€
  • Individuelle scolaire et extra-scolaire incluse (Economisez sur l’assurance scolaire de vos enfants)

À combien s’élève l’ACS ? 

L’attestation-chèque délivrée peut varier en fonction de l’âge de son bénéficiaire au 1er janvier de l’année en cours. Le montant de l’aide en 2016 est ainsi :
100 € pour les moins de 16 ans,
200 € pour les 16-49 ans,
350 € pour les 50-59 ans,
550 € pour les plus de 60 ans. À noter : les bénéficiaires de l’ACS peuvent aussi prétendre à des réductions de prix sur le gaz et l’électricité sans autre démarche spécifique.