Meilleure Mutuelle dentaire pas cher

Pour choisir votre mutuelle dentaire, il faut commencer par évaluer les remboursements auxquels votre mutuelle d’entreprise (ou celle de votre conjoint) vous donne droit. Si ces prestations sont suffisantes, vous pouvez vous en contenter.

Par contre, si vos besoins de soins dentaires vous semblent importants (et notamment si vos dépenses risquent de dépasser le plafond annuel éventuellement fixé par cette mutuelle), il faut choisir une mutuelle complémentaire.

Dans ce cas, il est conseillé de calculer le total des frais dentaires que vous devez engager chaque année pour chacun des membres de votre famille, ce qui vous permettra d’avoir une première idée de vos besoins.

Assurance » mutuelle sante » Mutuelle dentaire

Déterminer vos besoins en dentaire

En fonction de vos besoins en dentaire, vous pouvez vous orienter vers tel ou tel type de contrat de mutuelle dentaire.

Les soins dentaires courants, caries, détartrage restent relativement bien couverts par la Sécurité Sociale car peu enclins au dépassement d’honoraire.

En revanche, si vous avez des besoins dentaires plus spécifiques, prothèses dentaires, implants, orthodontie, il peut être indispensable d’adhérer à une mutuelle santé.

En effet les prothèses dentaires sont peu remboursées par la Sécurité sociale et le tarif d’une couronne peut atteindre les 900 euros.

Les implants dentaires ainsi que l’orthodontie pour adulte classés hors nomenclature, ne sont du tout remboursés par la sécurité sociale, seules certaines mutuelles prend en charge ces frais dentaires.

Meilleure mutuelle dentaire

  1. Macif
  2. Mutualia
  3. Mutuelle Bleue
  4. Mutuelle Mieux être
  5. April

Conseils pour bien choisir votre mutuelle dentaire

Même si certaines mutuelles proposent une prise en charge complète et très efficace de vos soins dentaires, sachez néanmoins qu’il est rare qu’une mutuelle dentaire propose un contrat qui vous garantisse un remboursement de 100% des frais réels.

Face à des soins dentaires coûteux, n’hésitez pas à adresser à votre mutuelle dentaire un devis détaillé des honoraires de votre dentiste, pour que votre mutuelle puisse vous adresser une étude chiffrée du montant qu’elle prendra en charge.
Si vous avez besoins de soins dentaires onéreux, privilégiez un remboursement sous forme de forfait dentaire plutôt qu’un taux de remboursement.

Privilégiez des mutuelles proposant des renforts qui augmentent les prestations du poste dentaire, et des bonus de fidélités au bout d’un nombre d’années d’adhésion.

Prenez soin de vérifier que les soins non remboursés par la sécurité sociale, les soins hors nomenclature tels que les implants dentaires ou l’orthodontie adulte, soient pris en charge par votre mutuelle dentaire.

Soyez attentif aux plafonnements qui limitent généralement les remboursements dentaires à 1 acte ou 2 dans l’année.

La sécurité sociale et vos frais de soins dentaires

Vous avez certainement déjà remarqué que quel que soit le régime de sécurité sociale obligatoire auquel l’on est affilié, les soins dentaires les plus coûteux sont très mal pris en charge. En effet, si vous devez vous faire poser une couronne, celle-ci coûte entre 600 et 1200 €.

Or, la sécurité sociale ne vous rembourse que sur la base d’un tarif de convention fixée à une centaine d’euros, ce qui est très insuffisant. Il en résulte que malheureusement, un Français sur cinq ne fait pas suffisamment soigner ses dents ou celle de ses enfants, car sa situation matérielle ne lui permet pas de faire face à ce type de dépense.

Pourtant, les problèmes dentaires concernent toute la population, qu’il s’agisse des adultes, des enfants ou des retraités. Par conséquent, toute personne a intérêt à souscrire une mutuelle lui permettant de bénéficier de remboursements grâce auxquels elle pourra offrir des soins dentaires de qualité à toute sa famille.

Remboursement de l’Implant dentaire par la Sécurité Sociale

Les implants dentaires ne sont jamais remboursés par la Sécurité Sociale. En effet les implants dentaires sont considérés comme des prothèses « hors nomenclature ».
Les soins classés hors nomenclature (HN) sont des soins qui ne seront pas du tout pris en charge par la sécurité sociale.
En plus de ne pas être remboursé par la Sécurité Sociale, l’implant dentaire fait partie des actes dentaires très onéreux. En moyenne, le prix d’un implant dentaire est de 1000 €.

Remboursement mutuelle Implant dentaire

Face au non remboursement de la sécurité sociale des implants dentaires, il peut s’avérer nécessaire d’adhérer à une mutuelle dentaire pour s’assurer un remboursement des frais dentaires les plus couteux.

Ainsi certaines mutuelles proposent une prise en charge des implants dentaires.

Les mutuelles proposant une prise en charge des implants dentaires sont le plus souvent des mutuelles « haut de gamme », rares sont les mutuelles économiques proposant un forfait implant dentaire.
Soyez vigilant aux délais de carence qui peuvent  accompagner certains forfaits dentaires vous empêchant de bénéficier du forfait dentaire durant les premiers mois suivant votre souscription

Remboursement Sécurité Sociale d’une prothèse dentaire

Il existe différents types de prothèses dentaires, couronnes, bridges etc.
La Sécurité Sociale prend en charge les prothèses dentaires à 70% du tarif de convention. Il est à noter que les prix des prothèses sont libres, les dentistes les justifient par un matériel de plus en plus sophistiqué et de lourdes charges.

Les prothèses dentaires sont donc mal remboursées par la Sécurité Sociale. En effet, le tarif de base de la Sécurité Sociale concernant les prothèses dentaires est très bas compte tenu du tarif réel. Les prix moyens constatés des prothèses dentaires dépassent de 5 à 10  fois les tarifs de convention.

  • Pour les couronnes, la Sécurité Sociale rembourse à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Le tarif conventionnel d’une couronne, quel que soit le type est de 107,48 euros, ce qui équivaut à un remboursement de 75,23 €uros.
    Le tarif réel pour une couronne est au minimum de 335,39 €uros et peut monter jusqu’à 914,69 €uros pour une couronne en céramique.
  • Pour les bridges, la prise en charge de la Sécurité Sociale se limite aux deux dents porteuses, soit un remboursement sécurité sociale de 75,23 x 2 = 150,46 euros. La dent manquante n’est pas prise en compte par la Sécurité Sociale.
  • Les prothèses amovibles sont prises en charge proportionnellement au nombre de dents qu’elles représentent. Un appareil complet est remboursé sur la base de 174,86 euros par mâchoire, alors que les prix réels varient de 1 200 à 2 500 euros.

Remboursement mutuelle prothèse dentaire

Lorsque la mise en place d’un bridge ou d’une couronne devient nécessaire, il est vivement conseillé de souscrire à une mutuelle santé. En effet, si les soins dentaires simples sont relativement bien pris en charge par la sécurité sociale, en revanche, le remboursement sécurité sociale en matière de prothèse dentaire est très faible.

Pour le remboursement de vos prothèses dentaires adressez vous à une mutuelle proposant un forfait dentaire comportant un forfait prothèse dentaire.

Soyez vigilant aux plafonnements qui limitent généralement les remboursements à 1 acte ou 2 dans l’année. Certaines mutuelles proposent des renforts qui augmentent les prestations du poste dentaire, et des bonus de fidélités au bout de 2 années d’adhésion

Notez également qu’un bon dentiste doit vous proposer un devis détaillé et des facilités de paiement. Vous pouvez ainsi adresser votre devis à votre mutuelle dentaire qui vous adressera une étude chiffrée précisant le montant que votre mutuelle pourra prendre en charge.

Remboursement Sécurité Sociale soins dentaires courants

Les soins dentaires sont remboursés à 70 % par la Sécurité sociale.
La consultation chez un dentiste conventionné est prise en charge à 70 %, de même que tous les soins de caries, traitements de racines et extractions. Les soins dentaires courants concernent en effet les traitements de caries simples ou le détartrage.

Les tarifs des soins conservateurs sont fixes. Le coût des soins dentaires dépasse rarement les bases de remboursement de la sécurité sociale.
En revanche, les soins plus lourds comme la parodontologie, un soin des gencives, peuvent générer des dépassements d’honoraires. Le curetage n’est également pas pris en charge par la sécurité sociale.
A noter qu’aucun soin esthétique (blanchiment des dents, poses de facettes…) n’est  pas remboursé par la Sécurité Sociale.

Remboursement mutuelle soins dentaires

Pour compléter le remboursement sécurité sociale de vos soins dentaires courants, vous pouvez faire appel à une mutuelle dentaire sans plafond.
Certaines mutuelles proposent un remboursement optimal pour le poste dentaire. Le remboursement de vos soins dentaires par les mutuelles se fait soit sous forme de forfait soit par un pourcentage de remboursement.

Si vous des besoins en soins dentaires récurrents privilégiez une prise en charge sous forme de forfait dentaire plutôt que sous forme de pourcentage.

Remboursement Sécurité Sociale pour l’Orthodontie

L’orthodontie n’est remboursée par la sécurité sociale que pour les enfants dont la demande d’entente préalable a été transmise avant le 16ème anniversaire.

Pour les adultes, l’orthodontie n’est donc pas remboursée par la sécurité sociale.

La Sécurité sociale prend en charge 100% de la base de remboursement qui s’élève à 193,50 euros par semestre. Sachant que le coût moyen de l’orthodontie pour un semestre est d’environ 500 euros.

Remboursement mutuelle de l’Orthodontie

 

Lorsque la Sécurité Sociale intervient dans le Remboursement orthodontie, la mutuelle peut venir compléter ce remboursement.

Certaines mutuelles peuvent prendre en charge l’orthodontie adulte, l’orthodontie qui n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

La plupart du temps cette prise en charge se fait sous forme de forfait dentaire et est proposée par des mutuelles relativement « haut de gamme ».

MlleMmMr

mutuelle dentaire