Mutuelle Étudiante

Si vous entrez à la FAC, en BTS, en IUT ou en prépa à la rentrée après l’obtention d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, vous prenez alors le statut d’étudiant et devez souscire à une mutuelle étudiante.

Nos conseillers personnalisés sont là pour vous donner les trucs et astuces pour choisir sa mutuelle étudiante pas cher.

Pour trouver celle proposant un tarif attractif et des garanties qui vous sont vraiment utiles, demandez un devis comparateur mutuelle sur internet.

Il se lancera à la recherche de la meilleure mutuelle en fonction des besoins spécifiques que vous aurez renseignés. Pour cette raison, il est important de fournir les bonnes informations au moment de remplir le formulaire. La recherche sera plus pertinente et vous trouverez plus facilement votre meilleure protection santé.

Je compare les offres

QU’EST-CE QUE LA MUTUELLE ÉTUDIANTE OBLIGATOIRE ?

La Sécurité sociale étudiante disparaît en 2018

Ce que beaucoup appellent encore la « mutuelle étudiante » n’est pas tout à fait une mutuelle au sens propre du terme. Le fait de la nommer ainsi crée des confusions entre la Sécurité sociale étudiante, qui disparaît cette année, et une mutuelle étudiante qui reste en vigueur. Les deux termes sont pourtant à éclaircir.

Avant 2018, les étudiants âgés de 20 ans (en cours de cursus) étaient dans l’obligation d’être rattachés à la Sécurité sociale étudiante pour une cotisation de 217 € par an.

À partir de la rentrée 2018, la Sécurité sociale étudiante disparaît, au profit de la Sécurité sociale des parents pour 90 € de cotisation annuelle. Les étudiants inscrits à la Sécurité sociale étudiante avant 2018 conservent leur protection sociale étudiante jusqu’à la rentrée 2019.

Cependant, la Sécurité sociale est un régime de base obligatoire, dont les remboursements peuvent être complétés par une mutuelle étudiante. Une mutuelle santé étudiante n’est pas à confondre avec le régime de base de la Sécurité sociale.

Mutuelle étudiante obligatoire

En qualité d’étudiant, vous êtes en droit de choisir votre organisme de mutuelle étudiante. Dès votre inscription à un établissement supérieur, vous êtes automatiquement – voire obligatoirement – rattaché au régime étudiant de la sécurité sociale. Votre mutuelle étudiante est gérée par la sécurité sociale.

Lors de votre affiliation à la sécurité sociale étudiante, vous avez le choix entre une mutuelle étudiante nationale ou une mutuelle régionale. La mutuelle étudiante obligatoire s’adresse à la majorité des étudiants, mais des exceptions existent.

Si certaines inscriptions sont obligatoires, d’autres sont facultatives. Selon l’âge, l’activité salariée de l’étudiant, la prise en charge varie. Une fois affilié à la mutuelle étudiante obligatoire, vous bénéficiez d’un remboursement de santé en cas de maternité et de maladies.

Mutuelle étudiante obligatoire : les particularités

De 16 à 19 ans, le rattachement à la sécurité sociale des étudiantes est obligatoire mais gratuite. Vous assumez toujours votre rôle d’ayant droit et votre prise en charge est assurée à ce titre. Dès 20 ans, vous n’êtes plus couvert par la mutuelle de vos parents.

Votre affiliation à la sécurité sociale étudiante est obligatoire mais payante. Les boursiers sont toutefois exemptés de toutes cotisations.

Attention : si vous entamez vos études dans un établissement supérieur qui n’est pas conventionné ou agrée par la sécurité sociale étudiante, vous ne serez pas en mesure de vous rattacher au régime de sécurité sociale étudiante.

Vous serez dans ce cas, toujours rattaché à la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) se trouvant à proximité de votre lieu de résidence. Elle assurera la gestion de votre dossier et vos remboursements.

Quand l’inscription à la mutuelle étudiante est-elle facultative ?

Votre inscription au régime étudiant de sécurité sociale (celle-là même qui gère votre mutuelle étudiante) n’est pas obligatoire lorsque l’un de vos parents est artisan commerçant.

Vous serez couvert par sa CPAM jusqu’à vos 20 ans. Cela s’applique aussi aux étudiants dont l’un des parents est agent de Mines, de la RATP, Senat ou militaire.

Si votre parent est agent de la marine marchande ou fonctionnaire internationale, vous n’êtes pas obligatoirement affilié au régime étudiant de la sécurité sociale car vous êtes couvert par la caisse de sécurité sociale de votre parent jusqu’à vos 21 ans.

Ceux dont les parents sont agents de la SNCF, sont rattachés à la CPAM de ces derniers jusqu’à l’âge de 28 ans. Ils ne sont pas dans l’obligation d’adhérer au régime étudiant de la sécurité sociale.

Combien coûte la prise en charge des étudiants ?

La protection santé des étudiants est de 203 € pour l’année universitaire 2011-2012. Pendant toute une année, vos frais optiques, dentaires, d’hospitalisation seront remboursés en fonction du taux de remboursement fixé par la sécurité sociale.

La cotisation à votre régime étudiant se fait dès votre inscription dans l’établissement de votre choix. Le régime étudiant est loin de fonctionner comme tout autre régime. Il bénéficie d’un avantage considérable.

La sécurité sociale de l’étudiant et la mutuelle choisi par celui-ci, travaille en collaboration afin d’assurer une meilleure prise en charge de la santé des étudiants. Sachez que vous pouvez bénéficier de la prise en charge de vos pilules contraceptives.

LES AVANTAGES D’UNE MUTUELLE ÉTUDIANTE

Mutuelle Étudiante

En 2013, ce sont « 13 % des étudiants qui ont renoncé à des soins pour des raisons financières », nous révèle une enquête sur les conditions de vie des étudiants (source : État de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France).

53 % des étudiants déclarent souffrir de stress et d’anxiété, surtout dans certaines filières d’études. Une mutuelle étudiante serait pourtant la solution par rapport aux coûts, mais aussi aux services et aux garanties compris dans ses contrats.

Quand est-ce qu’un étudiant peut souscrire à une mutuelle ?

Nombreuses sont les mutuelles à proposer des garanties avantageuses pour les étudiants. Mais quand est-ce qu’on peut bénéficier de ce financement et à quelles conditions ?

En effet, les garanties d’une mutuelle étudiant sont accessibles dès la première inscription au lycée ou à l’université. Les prestations des mutuelles varient néanmoins en fonction de l’âge et de la situation sociale de l’étudiant.

Lorsqu’il a moins de 20 ans, un étudiant est encore à la charge d’un assuré. L’assuré en charge peut être une tierce personne, comme son père ou sa mère.

Il peut tout de même être inscrit en son nom pour bénéficier d’une prise en charge sur les besoins de santé.

À partir de 20 ans, un étudiant peut ne plus être sous couvert de ses parents et profiter des garanties proposées par les mutuelles.

Il peut ainsi utiliser sa carte bancaire pour le paiement des cotisations. En cas de maladie ou de maternité, l’étudiant peut alors se faire rembourser sur son propre compte.

Quels sont les avantages des mutuelles pour étudiants ?

Les garanties proposées par les mutuelles sont parfois similaires qu’il s’agit d’une couverture pour étudiants, pour salariés en entreprise, pour chômeur ou pour retraité.

Une mutuelle étudiant rembourse ainsi les soins courants, les soins d’optique, les soins dentaires, les frais pharmaceutiques et d’hospitalisation.

Sa différence sur les avantages réside néanmoins au niveau du taux de remboursement. Avec un organisme de mutuelle, un étudiant peut financer ses besoins de santé dès 11 euros.

Il est tout de même conseillé d’utiliser un comparatif afin de trouver une mutuelle qui rembourse mieux sur tous les besoins de santé.

Quelques critères sont tout de même étudiés afin de déterminer les avantages que peuvent proposer les mutuelles pour étudiants. À cet effet, il est possible de demander à l’étudiant la fonction de ses parents, ainsi que leurs possibilités de revenus mensuels.

Y-a-t-il des limites sur les garanties mutuelles pour étudiant ?

Tout comme les autres prestataires mutuelles, une mutuelle étudiant propose également des garanties soumises à condition.

En effet, les mutuelles pour étudiants sont dédiées aux lycéens, universitaires, stagiaires ou apprentis. Un contrat de mutuelle étudiante prend alors fin une fois que les études suivies sont achevées. Celui-ci doit alors permuter pour une mutuelle salarié ou autre.

Si l’on revient un peu sur les mutuelles pour étudiants, la souscription est obligatoire dès la première entrée à la fac surtout lorsque l’on a moins de 20 ans.

Ces mutuelles s’avèrent indispensables étant donné que la Sécurité Sociale ne couvre pas les dépenses médicales des étudiants universitaires à 100 %.

La souscription à cette mutuelle s’effectue ainsi au même moment où l’étudiant s’inscrit à l’université. Les garanties proposées dépendent cependant de la situation sociale des parents (salariés, non-salariés, travailleurs indépendants ou autres).

Jusqu’à 21 ans, il est possible de souscrire à une mutuelle étudiant tout en étant sous couvert des parents.

Ces établissements financiers constituent un recours efficace pour couvrir les budgets de santé pendant les années de lycée, d’études universitaires ou de formations professionnelles. Le choix du prestataire reste alors à faire !

Remboursement des soins médicaux

Une mutuelle peut accompagner les étudiants pour le financement de leurs besoins liés à la santé. En effet, une mutuelle etudiante peut proposer un remboursement avantageux sur les soins médicaux.

Pour bénéficier de cet avantage, il suffit ainsi de justifier d’un régime social étudiant auprès de la Sécurité Sociale. La compagnie de mutuelle peut alors proposer un soutien financier en complément des indemnités fournies par les caisses de l’État. Ce financement est ainsi valable pendant toute l’année universitaire.

En cas de maladie, l’étudiant jouit alors d’un financement. Celui-ci couvre les frais d’auscultation médicale et les frais pharmaceutiques. Ces remboursements sont notamment valables pour tous les étudiants inscrits auprès d’une université, à l’IUT, en classe préparatoire ou au BTS.

Financement des soins d’optique et dentaire

Un étudiant peut se faire financer ses soins en dentisterie et en ophtalmologie grâce à l’appui des mutuelles. Ces postes sont effectivement pris en charge en remboursement forfaitaire avec une mutuelle étudiante.

Dès 14 euros environ par mois, les étudiants à l’université ont la possibilité d’obtenir un forfait dentaire pour l’orthodontie, le blanchiment des dents, ainsi que les soins similaires.

En ce qui concerne les soins d’optique, il est aussi possible de bénéficier d’un financement spécial sur les lentilles, ainsi que sur les montures et verres correcteurs. À cet effet, il est plutôt indiqué de réaliser un devis mutuelle en ligne.

Ce dernier permet alors d’évaluer les besoins en termes de financement sur les soins d’optique et/ou dentaires. Il faut tout de même préciser que ces formules peuvent être proposées sous forme de forfait annuel. Cette option s’avère beaucoup plus pratique et économique pour la couverture sociale des étudiants.

Prise en charge en hospitalisation

En souscrivant à une mutuelle, les étudiants bénéficient également d’une prise en charge partielle ou complète. Une mutuelle etudiante offre notamment un financement avantageux pour les besoins imprévus de santé.

Si l’étudiant doit se faire opérer, par exemple, la mutuelle peut compléter l’indemnité de la Sécurité Sociale sur les frais d’hôpital ou des éventuelles charges en appareillage.

Arrivé en phase de fin d’études, l’étudiant doit néanmoins résilier son contrat de mutuelle et modifier son statut d’affiliation.

Il peut ainsi souscrire auprès d’une nouvelle compagnie mutuelle selon son changement de profil. Celui-ci peut ensuite sélectionner une tout autre formule mutuelle pour sa prise en charge en hospitalisation ou en cas d’accident.

Il est tout de même possible de préserver le statut d’étudiant pour les mutuelles pendant les périodes de stage ou les phases d’emploi en intérimaire. Un étudiant peut gratuitement faire intervenir un courtier afin d’effectuer toutes les démarches nécessaires pour contracter une mutuelle. Ce professionnel peut négocier la cotisation à couvrir ainsi que les garanties inhérentes.

Souscrire à une mutuelle pour étudiant peut s’avérer comme étant un acte pratique et économique permettant de couvrir les dépenses relatives à la santé.

L’étudiant peut alors bénéficier d’un appui financier avantageux sur les soins courants, les forfaits d’optique et dentaires, ainsi que les frais d’hospitalisation ou d’accident.