Les assurances en France

Les principales assurances en France sont AGF, AXA (Axa, Direct Assurance, Montvoisin, etc.), BNP Paribas, CNP, Crédit mutuel, Generali, Predica et d’autres encore. Les réassurances se font leur place avec Scor entre autres. Comme mutuelles, vous connaissez sans doute GMF, Groupama, MAAF, Macif, MAIF, MMA. Vous pouvez aussi noter les institutions de prévoyance. Depuis la création de la Sécu, on utilise le nom de prévoyance pour les prestation de celle-ci et pour les organismes complémentaires qui assurent les salariés (décès, dépendance, incapacité de travail, invalidité et maladie)

habitation

Les différentes sociétés d’assurance existantes sur le marché

Selon la législation et les autorisations délivrées par l’Etat, on peut distinguer aujourd’hui deux grandes familles de société d’assurance en France : la société anonyme d’assurance et la société d’assurance mutuelle.

Les sociétés anonymes d’assurance ou autrement appelées compagnies, bénéficient contrairement aux autres industries ou affaires commerciales de leurs fortes conditions de solvabilité exigée. La société anonyme d’assurance est propriété de plusieurs actionnaires, elle a obligation de profit.

Les sociétés d’assurance mutuelle sont des associations a caractère civile dont l’objetctif est de « mutualiser » les risques entre tous les adhérents afin de faire baisser le montant des cotisations. La société d’assurance mutuelle propose certaines fois des produits au public avec le concours d’intermédiaires.

Pour exemple, on peut citer Groupama, MMA, deux sociétés importantes d’assurance mutuelle en France. En ce qui concerne, les sociétés anonymes d’assurance, l’une des plus connus sur le marché français est AXA.

Les agents d’assurance et leur place sur le marché

Représentant ou mandataire d’une compagnie d’assurance auprès des futurs assurés, l’agent a un rôle similaire à celui du courtier lors de la gestion des sinistres et au niveau des obligations qui le lie à ses clients. En tant qu’agent, il est responsable devant les assurés et engage la responsabilité de la compagnie qu’il représente.

Selon AGEA, syndicat professionnel, au 31 décembre 2008, on comptabilisait 12 876 agents généraux en France.

Les agents généraux d’assurances conseillent leurs clients en fonction du résultat de leur analyse des risques et apportent les réponses à ces derniers sur les opportunités d’assurance correspondantes. En fonction de la situation personnelle ou professionnelle de chaque client, l’agent d’assurance les guident dans leur choix de polices d’assurance.

Comment se passe la souscription d’un contrat ?

Toute personne lors d’une souscription d’un contrat d’assurance se demande quels sont les clauses etc…Tout d’abord, lors de la souscription du contrat, l’assureur et l’assuré doivent convenir sur divers points. En effet, par exemple, d’un événement ou d’une listes d’événements, repris dans la police d’assurance et garantis par l’assureur. Pourquoi disons nous « police »? Cela vient de l’italien médiéval policia signifiant « liste », il n’y a aucun rapport avec la police que nous connaissons de nos jours. Ils doivent également convenir sur la prime payée par l’assurée et l’assureur.

Attention, avant toute souscription, le demandeur d’assurance donc celui qui est le futur assuré, se voit remplir un questionnaire visant à informer la compagnie d’assurances sur son risque. Après avoir rempli ce document, l’assureur peut donc effectuer le calcul de la prime d’assurance. Ce calcul tient compte essentiellement de la probabilité du risque et du coût des sinitres.

Pour vous rassurer, en France, le contrat d’assurance est un contrat de bonne foi. En France, le contrat d’assurance est un contrat de bonne foi. L’assuré est supposé informer de façon exacte et complète l’assureur en réponse à ses questions. Les fausses déclarations faites par l’assuré peuvent conduire à la nullité du contrat.

Assureur ou courtier ?

Ces deux protagonistes ont un point commun : ils sont à votre disposition pour vous fournir un contrat d’assurance en fonction de vos besoins. Mais ce sont deux fonctions bien distinctes dont nous allons détailler les différences.

L’agent général est un employé d’une société d’assurance qu’il représente. C’est à lui que vous payez vos cotisations, ou plus particulièrement à la compagnie qui l’emploie, il est en relation directe avec la firme.

Le courtier en revanche est un intermédiaire, qui joue plutôt le rôle d’un conseiller. Il va négocier pour vous les meilleurs tarifs en fonction des assureurs, mais n’est en aucun cas employé par les compagnies d’assurance.

On fraude l’assurance

Même en Suisse, c’est la crise, alors les assurés sont de moins en moins sérieux. C’est du moins ce que prétend la compagnie Allianz qui a déniché des centaines de fraudes chez ces clients. La pratique la plus utilisée consiste à détruire soi-même son matériel. On estime donc qu’environ 10% des sinistres sont frauduleux.

Pourquoi cette pratique ? Tout simplement parce que les gens ont de moins en moins de cash. En période de vacances, il y a beaucoup de tentatives de fraudes car les rapports de police faits à l’étranger peuvent être incomplets et négligés.